CE QU’ON DIT DE NOUS

«Le consultant de Réseau CS a été formidable. Les participants provenaient d'horizons différents. Le consultant a réussi à nous rassembler pour souligner nos points forts et les problématiques communes. Nous avons accompli beaucoup dans ses quelques heures.»

Le rassemblement d’Ottawa en automne 2016 : une pratique réussie

Par Patrick Delorme, consultant bilingue en promotion de la santé, Réseau CS

Introduction

Le 25 novembre 2016, Réseau CS et le projet bilingue Leadership collaboratif en pratique (LCP), codirigé par Nexus Santé et l’Association pour la Santé publique de l’Ontario, ont conjugué leurs efforts pour organiser un rassemblement à Ottawa intitulé Vers la mise en œuvre effective de partenariats équitables et inclusifs.

En quoi cet évènement est-il particulier? Pourquoi est-il considéré comme étant une pratique réussie? Les lignes qui vont suivre vous permettront certainement de mieux en comprendre les raisons.

Des premières fois

Réseau CS organise chaque deux ans des évènements communément appelés dans notre jargon des rassemblements régionaux. Pour la première fois un de ces rassemblement avait lieu dans la région de l’Est ou plus précisément à Ottawa.

C’était aussi la première fois qu’on organisait un tel rassemblement exclusivement en français.

C’était également la première fois que les deux programmes de Nexus Santé, le Réseau CS et le projet LCP, s’associaient pour co-présider un évènement.

Toutes ces premières fois ont donc donné à cet évènement, son cachet plutôt spécial et particulier.

L’évènement lui-même en bref

Une quarantaine de personnes ont pris part à cette rencontre qui portait autour des partenariats équitables et inclusifs. Après quelques activités de mise en train qui ont favorisé le réseautage et plus d’interactions parmi les participants et participantes, on est passé à une première série d’ateliers pour clarifier certains concepts clés en lien avec les partenariats équitables et inclusifs.

Valérie Assoi, d’Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF) et du Centre de santé communautaire du Sud-Est d’Ottawa, et Joëlle Favreau, notre invitée spéciale du Projet Nourish (website en anglais) de Peterborough, ont partagé avec nous leurs expériences respectives dans la mise en place de partenariats, l’une dans un contexte urbain et l’autre dans un contexte plutôt rural.

2016 rassemblement1La journée s’est terminée par un atelier suivi d’une discussion en plénière sur les six activités clés des partenariats dynamiques. L’image de la trajectoire d’un couple passant des étapes de la séduction pour aboutir aux fiançailles, jusqu’au mariage et au-delà, a été utilisée pour illustrer les six activités que sont : tisser des liens; favoriser une compréhension partagée; créer une vision commune; planifier en collaboration; travailler ensemble; célébrer, évaluer et renouveler.

Pour en savoir davantage sur la journée, vous pouvez consulter toutes les diapositives et télécharger l'outil pratique développé sur les partenariats en la circonstance.

Les facteurs clés de succès de l’évènement

  1. Le premier facteur clé de succès a été la collaboration avec des partenaires locaux. Un comité de planification et d’organisation local a été créé et comprenait les organismes suivants :
    1. Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF) qui a joué le rôle d’organisme hôte;

    2. Association des communautés francophones d'Ottawa (ACFO d’Ottawa);

    3. Regroupement des gens d'affaires de la Capitale nationale (RGA);

    4. Centre de santé communautaire du sud-est d'Ottawa (CSCSEO);

    5. Centre de santé communautaire de l'Estrie (CSCEstrie).

  2. Un autre facteur non négligeable a été le souci d’intégrer différentes perspectives : urbaines, communautaires, femmes (IVTF, CSCSEO); rurales et communautaires (CSCEstrie); francophones (ACFO); secteur privé (RGA).

    Les participants et participantes eux aussi venaient d’horizons diverses : secteur public, éducation, immigration, économie pour ne citer que ceux-là.

  3. On a aussi utilisé les locaux du Centre des Arts Shenkman à Orléans ainsi que les services de jeunes traiteurs francophones locaux.

Quelques constats et leçons apprises

Un premier constat fait : les francophones présents semblent être à l’affut d’opportunités de ce type. Certains disaient que des évènements du genre sont rares et qu’il en faudrait beaucoup plus.

Nous avons aussi constaté que certains termes n’avaient pas du tout la même signification pour tout le monde; d’où la nécessité de toujours prendre le temps pour clarifier les concepts de base dans le but d’arriver à un certain niveau de compréhension commune.

Cette expérience nous a aussi révélé que contrairement à ce que l’on pourrait croire, le secteur privé peut être sensible aux questions communautaires.

Des retombées plutôt positives

Si l’on fait foi aux résultats de l’évaluation, l’évènement a apporté un regain d’énergie pour le développement de nouveaux partenariats au sein des organismes présents.

D’autres possibilités de rencontres et de réseautage sont envisagées. Un des partenaires présents, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) nous a même invités à se joindre à eux pour continuer la conversation à un 5 à 7, et pour partager cette pratique à la table de concertation de l’Est, le 7 mars 2017.

Les acteurs plus expérimentés qui travaillent dans le partenariat depuis des années, se disent prêts à être des personnes ressources pour les moins expérimentés.

Les participants et participantes ont souhaité également mettre en place une communauté de pratique en ligne sur les partenariats équitables et inclusifs pour partager des documents, des outils et des bonnes pratiques. Christiane Bouchard et Chantal Sauvé, deux membres de l’équipe de la communauté de pratique Santé publique en français présentes aussi à cet évènement, ont offert d’héberger cette communauté de pratique.

Toutefois, en dépit des efforts consentis, certains groupes ou secteurs n’étaient pas suffisamment représentés. Nous pensons notamment aux jeunes, à la mairie et à d’autres communautés à la recherche d’équité. De nouvelles approches devront être explorées dans le futur afin de s’assurer de la participation de ces groupes.

Je ne terminerai pas sans remercier une fois de plus toutes celles et ceux qui ont rendu possible ce rassemblement. Aux dernières nouvelles, une de nos jeunes entrepreneurs francophones a vu ses contrats augmentés suite à cet évènement. Donc en plus des autres aspects positifs évoqués ci-dessus, le rassemblement a même eu des retombées économiques positives sur la communauté.

Incontestablement le rassemblement d’Ottawa a été une vraie réussite!

2016 rassemblement

Les inscriptions sont ouvertes!

Joignez-nous les 20 et 21 novembre 2017. La conférence aura lieu à l’Académie BMO de Toronto.

Image not available

La trousse fait ressortir les éléments qui confèrent à l’évaluation participative son caractère unique.

Image not available

Travailler ensemble d'une manière efficace : Une série pratique.

Image not available

Image not available

Appelez-nous pour découvrir comment nous pouvons vous aider à stimuler le changement dans votre communauté.

 

consultinginfowebsitefrench
 

 

Le blogue

ReseauCS 14 septembre 10:00-12:00 HAE : Échange/discussion sur les facteurs clés d’un partenariat réussi https://t.co/9V4tPaujhJ
11hreplyretweet
ReseauCS De la télémédecine pour lutter contre la dépendance https://t.co/rwp0kYME7W