thinkingbubble

Le blogue

Bienvenue au blogue de Réseau CS! Notre blogue vous renseignera sur l’actualité, les ressources et les sujets touchant la promotion de la santé ainsi que les événements, activités et ressources de Réseau CS. Parmi nos blogueurs, nous comptons des membres du personnel et des consultants de Réseau CS, ainsi que des membres de nos organisations partenaires, des clients et des experts dans le domaine de la promotion de la santé. Veuillez noter que les opinions affichées sont celles des auteurs et pas nécessairement celles de Réseau CS ou de notre bailleur de fonds.

Pour voir les blogues passés, s'il vous plaît cliquez sur l'icône d'accueil (maison) en bas à la gauche. Pour la liste complète des blogues publiés cliquez sur l'icône calendrier.

Célébrons la contribution des nouveaux arrivants francophones

Du 2 au 8 novembre, nous célébrons la semaine nationale de célébration des immigrants francophones. Cette semaine est l’occasion de marquer les contributions des nouveaux arrivants d'expression française au développement économique et à la diversité linguistique et socioculturelle du Canada.


Pour en savoir plus sur les initiatives à travers le pays : http://immigrationfrancophone.ca/fr/


Le gouvernement ontarien a fixé à 5% la cible à atteindre pour l’immigration francophone.


Quelques données…

Au recensement de 2011, l’Ontario comptait 584 505 personnes ayant le français comme première langue officielle parlée. Il s’agit de la plus forte population de langue française à l’extérieur du Québec. Près de 18 % des francophones de la province sont d’origine immigrante. C’est dans la région Est, dans les environs d’Ottawa, qu’on retrouve la plus importante concentration de Franco-Ontariennes et de Franco-Ontariens; ils sont notamment majoritaires dans les Comtés Unis de Prescott-Russell, situés entre Ottawa et Montréal. La région Nord-Est (le Grand Sudbury, les régions de Cochrane, du Nipissing et du Timiskaming) et celle du Centre-Sud (particulièrement Toronto, la péninsule du Niagara et Hamilton) comptent également de fortes populations de langue française.


Faits et chiffres – Résidents permanents francophones (2003-2012)
La direction de Recherche et Évaluation de CIC a préparé un prototype de Faits et Chiffres pour les immigrants de langues officielles en situation minoritaire pour la période 2003-2012.
Le pourcentage de résidents permanents francophones au Canada est de 9,4% en 2012 (6% en 2003) et de 1,8% si l’on exclut le Québec (1%en 2003).
En Ontario, ils représentent 2,1% en 2012 contre 1,1% en 2003.
http://www.reseausoutien.org/etudes/faits_CFSM2012.pdf


Qui sont les Réseaux en immigration francophone (RIF)

Ils sont 13, mais entre eux ils regroupent plus de 250 organismes et institutions partenaires. Les Réseaux en immigration francophone (RIF) rassemblent tous les acteurs de première ligne pour tout ce qui se fait, au sein des communautés francophones et acadiennes, pour attirer, recruter, accueillir et intégrer des nouveaux arrivants d’expression française.
Les premiers RIF ont vu le jour en 2003; ils sont maintenant présents dans neuf provinces et deux territoires. Leur objectif : rassembler autour de l’immigrant, de sa famille et de la communauté d’accueil toutes les ressources et tout le savoir-faire d’une variété d’intervenants et de secteurs. Parmi les membres et partenaires des Réseaux, on compte des conseils scolaires, des organismes de développement économique, des collèges et universités, des services de santé, des centres culturels, des services d’aide à l’emploi, des gouvernements provinciaux et territoriaux, des municipalités etc.


Les RIF sont…

  • Un modèle de développement souple, créé par et pour les communautés francophones et acadiennes, et adapté à leurs réalités dans chaque province et territoire;
  • Un point de rassemblement pour tous les intervenants représentant une diversité de secteurs d’activités qui ont un rôle à jouer dans le recrutement, l’accueil, l’établissement et l’intégration des nouveaux arrivants;
  • Reconnus par le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration comme des partenaires incontournables en appui aux efforts du gouvernement du Canada pour atteindre les objectifs en immigration francophone.


Concrètement, les RIF…

  • Assurent une concertation et promeuvent des partenariats avec des intervenants de différents secteurs (communautaire, privé, parapublic, gouvernements et municipalités)
  • Identifient les besoins, les lacunes et les atouts de la communauté et des nouveaux arrivants en fonction des différentes étapes du continuum de l’immigration;
  • Développent des plans d’action en immigration francophone répondant aux besoins, lacunes et atouts identifiés et guident les priorités nationales en matière d’immigration francophone;
  • Sensibilisent, mobilisent et appuient les communautés et les partenaires dans la mise en œuvre du Plan d’action en immigration francophone;
  • Jouent un rôle de premier plan dans la mise en place de services d’accueil et d’établissement francophones qui s’adressent directement aux besoins des immigrants d’expression française et de leurs familles;

 


Coordination nationale des RIF
Bien que les RIF aient leur port d’attache au sein des organismes porte-parole provinciaux et territoriaux, ou dans certains cas, dans d’autres organismes offrant des services à l’intention des immigrants, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada leur offre depuis 2006 un appui et un encadrement à l’échelle nationale. Dans le cadre de son rôle de coordination des RIF, la FCFA vise une approche harmonisée dans l’atteinte des résultats et favorise la promotion de bonnes pratiques par l’entremise de rencontres en personnes, d’échanges réguliers et de publications.


L’Ontario compte trois Réseaux en immigration francophone (RIF), soit :
•    Le Réseau de soutien à l’immigration francophone de l’Est de l’Ontario
•    Le Réseau de soutien à l’immigration francophone pour le Nord de l’Ontario
•    Le Réseau de soutien à l’immigration francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario

Récemment dans les nouvelles : Abolition du programme Avantage significatif francophone

En septembre 2014, le gouvernement du Canada a décidé de mettre fin au programme "Avantage significatif francophone". Les organismes francophones s’interrogent sur les conséquences de cette mesure alors même que le gouvernement s’est fixé des objectifs ambitieux en matière d’immigration francophone. . Le gouvernement canadien cible une immigration francophone hors Québec de 4 % et le gouvernement ontarien de 5%.


La réaction de la FCFA :
http://fcfa.ca/fr/Nouvelles-Recentes_30/Abolition-Du-Programme-Avantage-Significatif-Francophone--Un-Recul-Majeur-Pour-Limmigration-Francophone_580


La réaction de l’AFO :
http://monassemblee.ca/immigration-francophone-quelle-alternative-attirer-les-francophones-quebec/


Autres liens utiles:
Établissement.org
La stratégie en matière d’immigrationdu gouvernement de l’Ontario : une Nouvelle orientation : Stratégie ontarienne en matière d’immigration



Partager cet article :

0
Se questioner sur les médias sociaux, leurs utilis...
Résumé du webinaire #3: L'urgence d'agir- Stratégi...

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
jeudi 14 novembre 2019
Vous ne disposez pas des droits nécéssaires pour poster un commentaire.

Le blogue