thinkingbubble

Le blogue

Bienvenue au blogue de Réseau CS! Notre blogue vous renseignera sur l’actualité, les ressources et les sujets touchant la promotion de la santé ainsi que les événements, activités et ressources de Réseau CS. Parmi nos blogueurs, nous comptons des membres du personnel et des consultants de Réseau CS, ainsi que des membres de nos organisations partenaires, des clients et des experts dans le domaine de la promotion de la santé. Veuillez noter que les opinions affichées sont celles des auteurs et pas nécessairement celles de Réseau CS ou de notre bailleur de fonds.

Pour voir les blogues passés, s'il vous plaît cliquez sur l'icône d'accueil (maison) en bas à la gauche. Pour la liste complète des blogues publiés cliquez sur l'icône calendrier.

Jeter de la lumière sur une dure réalité

Les personnes qui vivent avec un handicap ou une incapacité quelconque sont très vulnérables et plus susceptibles de gagner de faibles revenus, les plaçant souvent en situation de pauvreté.

Cette dure réalité est d’autant plus vraie chez les femmes vivant avec une invalidité de longue durée note le Wellesley Institute. Dans une récente étude de l’institut, on relève que les femmes sont encore plus durement touchées, car leur situation financière est souvent plus précaire et qu’elles souffrent souvent de conditions de santé chroniques.

L’institut, qui jadis était un établissement hospitalier de renom, s’est doté depuis sa fermeture en 1998 d’un nouveau mandat, soit d’être un leader en recherche et en élaboration de politiques en matière de santé. Son but principal est de trouver des solutions aux disparités importantes qui existent en matière de santé en milieu urbain. Dans cet esprit, l’institut s’est penché sur le sort de 15 femmes de la région métropolitaine de Toronto et vivant avec des incapacités de longue durée afin de jeter un regard approfondi sur leur réalité et la nature précise des défis auxquels elles doivent faire face quotidiennement.

Un souhait : une meilleure coordination du système de soutien

L’étude du Wellesley Institute, intitulée « Women Living with Long-Term Disabilities in Ontario» peint un portrait complexe de la vie de ces femmes. Principalement, les programmes publics de soutien leur venant en aide sont trop souvent mal coordonnés. Selon l’étude, ce manque de coordination rend très difficile la « navigation » au sein du système d’aide. Il en résulte que les gens qui sont dans le besoin ne reçoivent que peu ou pas du tout d’aide. Ce problème, jumelé à une situation financière bien précaire, fait en sorte que les femmes faisant l’objet de la recherche vivent des situations difficiles et parsemées d’embûches. En gros, les entrevues détaillées avec ces femmes ont révélé trois grandes problématiques récurrentes :

  • le traumatisme de vivre avec une incapacité de longue durée;
  • les défis à naviguer dans le système d’aide aux personnes ayant une invalidité (l’évaluation de départ, application pour l’obtention d’aide, rôle des travailleurs sociaux, défis que posent les couvertures et les avantages des divers programmes, etc.).
  • les conséquences sociales de vivre avec de telles conditions (par exemple la stigmatisation associée au fait de vivre avec une invalidité, l’exclusion sociale, les problèmes liés à l’identité, etc.).

Ce n’est pas la panacée de tous les maux, mais…

L’Institut ne prétend pas avoir toutes les réponses avec un échantillon aussi petit. Cependant l’étude a le mérite de dévoiler des conditions récurrentes et similaires chez les femmes interviewées. Les problématiques sont bien consistantes et communes aux 15 – ce qui laisserait supposer que la situation pourrait être semblable chez d’autres femmes avec invalidité ailleurs au pays.

En ce sens, cette étude jette de la lumière sur une situation désormais difficile à ignorer. Espérons qu’organismes sociaux et de santé, hôpitaux, agences gouvernementales, conseils consultatifs en santé etc. en prennent bonne note afin de mettre en place des mesures nécessaires pour améliorer le sort de ceux et surtout de celles qui vivent cette dure réalité.

Partager cet article :

0
Premières étapes pour la planification des service...
Un nouveau programme pour le bien-être des enfants...

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
jeudi 14 novembre 2019
Vous ne disposez pas des droits nécéssaires pour poster un commentaire.

Le blogue