thinkingbubble

Le blogue

Bienvenue au blogue de Réseau CS! Notre blogue vous renseignera sur l’actualité, les ressources et les sujets touchant la promotion de la santé ainsi que les événements, activités et ressources de Réseau CS. Parmi nos blogueurs, nous comptons des membres du personnel et des consultants de Réseau CS, ainsi que des membres de nos organisations partenaires, des clients et des experts dans le domaine de la promotion de la santé. Veuillez noter que les opinions affichées sont celles des auteurs et pas nécessairement celles de Réseau CS ou de notre bailleur de fonds.

Pour voir les blogues passés, s'il vous plaît cliquez sur l'icône d'accueil (maison) en bas à la gauche. Pour la liste complète des blogues publiés cliquez sur l'icône calendrier.

L'art sous ordonnance


Billet de blogue rédigé par Frédéric Julien pour Réseau CS

artsandhealth infographic french 01Le 25 février, Réseau CS présentait le webinaire « Les arts et la santé : partenaires du mieux-être » en collaboration avec l’Association canadienne des organismes artistiques (CAPACOA) et Arts Health Network Canada. Au cours de ce webinaire, nous avons eu l’occasion de prendre connaissance de l’envergure des pratiques associées au domaine interdisciplinaire des arts et de la santé (voir l’infographie ci-contre). Nous avons aussi fait un survol des recherches les plus importantes, examiné des mécanismes pouvant expliquer le lien entre art et santé, puis avons passé en revue plusieurs cas et ressources.

Un lien indéniable
De nombreux essais cliniques aléatoires et études longitudinales ont démontré un lien très fort entre la fréquentation d’événements artistiques – théâtre, concerts, cinéma, galeries d’art – et des indicateurs de la santé, dont la santé auto-déclarée. À titre d’exemple, une étude a démontré que les personnes qui fréquentent rarement ce type d'événements ont un risque de mortalité 57 % supérieur à celui des personnes qui les fréquentent le plus souvent (au moins une fois par semaine).  Qui plus est, d’autres études longitudinales ont identifié des liens entre les activités et la santé auto-déclarée, le nombre de décès liés au cancer et les risques de démence. Plusieurs de ces études sont répertoriées sur le site de l’Association canadienne des organismes artistiques.

Du psychosomatique positif
Si la recherche démontre sans l’ombre d’un doute une corrélation entre l’activité artistique et la santé, elle ne nous a pas encore prouvé l’existence d’un lien de cause à effet. Pour tenter d’expliquer ce lien indéniable mais insaisissable, la psychoneuroimmunologie propose quelques pistes. En effet, plusieurs chercheurs se tournent vers l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS) et le système immunitaire pour tenter d’expliquer comment l’art influence la santé.  Pour le moment, on a identifié des liens entre l’écoute de la musique et les taux d’immunoglobuline A, de lymphocytes NK, d’interleukine-6, de cortisol et de β-endorphine.

Vers des politiques tenant compte de l’art
La recherche sur l’art et la santé fournit même des indications sur la relation dose-effet : selon une étude australienne, deux heures d’activités artistiques par semaine seraient nécessaires pour ressentir des effets sur le bien-être mental.

Il n’en fallait pas plus pour que les autorités du Royaume-Uni lancent avec le secteur culturel des programmes d’art sous ordonnance. L’art sous ordonnance est une forme répandue de « social prescribing » employée pour traiter la dépression et l’anxiété. Elle recourt à un système de référence vers des activités artistiques participatives de nature communautaire.

Si l’art peut appuyer efficacement les soins de santé, il peut aussi intervenir en amont avant la perte de santé. Il est donc à souhaiter que toute cette recherche sur l’art et la santé donnera lieu à de nouvelles approches intersectorielles en promotion de la santé chez nous au Canada.
 
 

Arts et culture à l’hôpital - Une expérience humaine au CHUM par Agenda 21C sur Vimeo.

Réalisé dans le cadre de l’Agenda 21 de la culture du Québec, le documentaire Arts et culture à l’hôpital – Une expérience humaine au CHUM illustre concrètement en quoi la culture contribue à l’amélioration de la qualité de vie et à l’humanisation de l’expérience de soins. Cet outil vise également à stimuler l’intérêt des établissements de santé et des organismes culturels à initier de tels projets dans les milieux de soins.

Partager cet article :

0
La communication entre parents et ados ̶ enfin u...
Sans gaz, sans pétrole = santé!

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 15 novembre 2019
Vous ne disposez pas des droits nécéssaires pour poster un commentaire.

Le blogue