thinkingbubble

Le blogue

Bienvenue au blogue de Réseau CS! Notre blogue vous renseignera sur l’actualité, les ressources et les sujets touchant la promotion de la santé ainsi que les événements, activités et ressources de Réseau CS. Parmi nos blogueurs, nous comptons des membres du personnel et des consultants de Réseau CS, ainsi que des membres de nos organisations partenaires, des clients et des experts dans le domaine de la promotion de la santé. Veuillez noter que les opinions affichées sont celles des auteurs et pas nécessairement celles de Réseau CS ou de notre bailleur de fonds.

Pour voir les blogues passés, s'il vous plaît cliquez sur l'icône d'accueil (maison) en bas à la gauche. Pour la liste complète des blogues publiés cliquez sur l'icône calendrier.

Les enfants canadiens : sont-ils trop fatigués pour bouger?

Chaque année, ParticipACTION publie un Bulletin de l’activité physique chez les jeunes. Le Bulletin synthétise les données provenant de multiples sources pour attribuer une note à chacun des 12 indicateurs en fonction des données probantes. Cette année, comme c’est le cas à chaque année, la moyenne obtenue est presqu’un échec.   

Je suis passionnée par l’activité physique. Dans ma vie professionnelle j’encourage les activités physiques et les environnements qui y sont favorables. Je suis consciente que les jeunes ne sont pas assez actifs : seulement 9 % des enfants canadiens font les 60 minutes d’activité physique dont ils ont besoin chaque jour et seulement 24 % des jeunes limitent à deux heures de loisir par jour le temps passé devant un écran. Les résultats du Bulletin ne me surprennent pas. Mais cette année, le Bulletin inclue un aspect avec lequel je ne suis pas familière : nos jeunes manquent de sommeil.

participaction alarm clock

Au cours des dernières décennies, la durée de la nuit de sommeil chez les enfants a diminué de quelques 30 à 60 minutes. 31 % des enfants d’âge scolaire et 26 % des adolescents canadiens manquent de sommeil. Les dangers d’une génération en manque de sommeil ne se limitent pas au fait que les enfants soient fatigués et de mauvaises humeurs. Comme le titre du Bulletin le dit, les enfants canadiens sont trop fatigués pour bouger.

Le Bulletin établie un lien entre l’activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil. Les bienfaits pour la santé qui accompagnent l’activité physique aérobie sont diminués si les enfants ont de mauvaises habitudes de sommeil ou s’ils ont des comportements sédentaires excessifs. De plus, les enfants bien reposés ne sont pas en bonne santé s’ils ne font pas assez d’activité physique.

C’est un cercle vicieux : si les jeunes ne sont pas actifs, ils ne dorment pas bien. S’ils ne dorment pas bien, ils sont trop fatigués pour faire de l’activité physique et ils restent sur leurs canapés avec leurs écrans. Et ça recommence, ils ne pourront pas dormir.

Si les enfants canadiens restent moins longtemps assis et bougent plus, ils dormiront mieux.

Le Bulletin ne contient pas seulement que des mauvaises nouvelles. On y trouve des conseils concrets publiés dans les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes. Les Directives contiennent une approche intégrée regroupant l’activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil.

directives 24 hrsComme le Bulletin le mentionne : pour contrer l’insidieuse épidémie de manque de sommeil, les enfants doivent se lever du canapé, sortir dehors et faire régulièrement battre leur cœur plus vite. C’est le moment de se réveiller!

Partager cet article :

0
Est-ce que le Pokémon Go est bien pour la santé ?
Résolution pour la rentrée scolaire – Faire la pro...

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mardi 12 décembre 2017
Vous ne disposez pas des droits nécéssaires pour poster un commentaire.

Le blogue

ReseauCS L’OMS salue la loi imposant un impôt sur les boissons sucrées https://t.co/SwQY8xSL0U
4hreplyretweet
ReseauCS Pour vivre plus longtemps, ajoutez un peu de muscles! https://t.co/6O05bVpwsI