Plan de réalignement des services de santé – RMEFNO se mobilise

Par Ronald Dieleman (via interview with France Jodoin, Executive Director of RMEFNO)


Juin 2012 : une vague d'inquiétude envahit le Nord de l'Ontario et les communautés francophones se demandent si leurs services de santé en français sont en péril. En effet, ces services sont menacés par l'application du plan de réalignement du RLISS (Réseaux locaux d'intégration des services de santé) du Nord-Est dans deux districts. Une quarantaine d'agences du district de Cochrane ayant leur propre gouvernance sont restructurées en cinq regroupements (clusters). Au Temiskaming, une vingtaine d'agences, dont une francophone, sont regroupées en un seul regroupement. Les agences francophones ont perdu du coup leur propre gouvernance. Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario (RMEFNO) — une entité recouvrant le territoire des RLISS du Nord-Est et du Nord-Ouest qui fournit plusieurs services dont la planification des services de santé en français auprès des RLISS — n'a pas été consulté. Le 18 juin, RMEFNO s'attaque au problème en exprimant dans un communiqué son inquiétude quant à l'avenir des prestations de services en français, la santé des francophones, l'assimilation.

Ronald et FrancePlusieurs pourparlers ont eu lieu au ministère et au bureau du commissaire aux services en français, pour trouver une solution. Par la suite, le RLISS a repris contact avec RMEFNO et l'a inclus à tous les comités du RLISS. Face aux réalignements, RMEFNO a élaboré un projet d'adoption de principes directeurs et l'a soumis aux différents leaders aux fins d'approbation.


Quelles leçons devons-nous tirer de ce processus? La gouvernance propre des agences francophones est affectée. Elles ne sont plus responsables de l'administration de leurs programmes basés sur les besoins locaux, ni de la gérance de leurs finances.


La gouvernance est cruciale pour le bon fonctionnement des institutions francophones et pour une communauté en santé. L'approbation des principes directeurs répond à un besoin de réorganisation. Ce qui est arrivé va probablement se répéter ailleurs dans l'Ontario. L'économie provinciale est telle qu'il faut s'attendre à d'autres réalignements. Selon France Jodoin, directrice du RMEFNO, il faut faire partie de la solution, tenir compte de l'état de l'économie et collaborer avec les RLISS.

Le blogue

ReseauCS 14 septembre 10:00-12:00 HAE : Échange/discussion sur les facteurs clés d’un partenariat réussi https://t.co/9V4tPaujhJ
11hreplyretweet
ReseauCS De la télémédecine pour lutter contre la dépendance https://t.co/rwp0kYME7W