La Girouette souffle un vent francophone sur Chatham-Kent

par Gabrielle Loesch

Rassemblement d’une communauté minoritaire6-Chatham-Carte
Le 25 février 2013, le Réseau CS organise un Forum régional dans la ville de Chatham qui se trouve dans la municipalité de Chatham-Kent, la plus large dans le Sud-Ouest de l’Ontario. Plus de 100,000 habitants vivent dans cette région où une communauté francophone est active, centrée dans le village de Pain Court qui s'étend jusqu'à Grande Pointe et Tilbury. Cependant, les francophones représentent un très faible pourcentage de la population dans les comtés d’Essex, Kent et Lambton réunis, et leurs chiffres continuent de baisser.

Avec son thème « Bâtir une communauté en santé » le Forum du Réseau CS attire une trentaine de participants qui viennent de différents secteurs communautaires, et se déroule dans le Centre communautaire francophone de Chatham-Kent La Girouette, dont le président est Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il nous apprend qu’ils viennent de déménager au cœur de la ville, mais que « le Centre fonctionne depuis 15 ans et on a toujours présenté chaque année 4 ou 5 spectacles professionnels. On offre aussi d’autres activités plus variées qui peuvent inclure des écoles ou des communautés. »

Renouveau avec un local stable au centre-villeLe centre communautaire de Chatham Crédit photo : Guy Deslauriers
C’est grâce au nouveau local que pour la première fois, le Centre n’a plus à louer une salle pour ses spectacles. Mais c’est un défi de publiciser la nouvelle adresse parmi les francophones disséminés dans la région. En général et jusqu'à présent, le Centre a utilisé plusieurs moyens de communication mais il semble que les meilleurs résultats viennent du bouche-à-oreille qui se répand parmi des groupes – qu’on espère devenir plus réguliers.

« On manque de ressources humaines pour se mettre à l’heure des media sociaux et créer un site web, » nous dit Guy, faisant appel à toute personne bénévole qui serait intéressée. « Heureusement, on reçoit des subventions gouvernementales qui soutiennent nos efforts, ce qui nous permet des activités telles les dégustations de bières et de vins, et les spectacles. Ces derniers demandent beaucoup plus d’investissements parce qu’on a besoin d’équipes spécialisées pour les réaliser. On espère donc toujours attirer plus de monde. »

De l’optimisme pour l’avenir culturel de la région4-Chatham-AfficheBiereBBQ-2013

Guy Deslauriers reste ouvert aux nouvelles idées qui incluraient un public anglophone, à condition de rester vigilant sur le français. Il est aussi réceptif au développement de collaborations et de partenariats autant avec des organismes francophones que francophiles. Mais pour l’instant, le fonctionnement du Centre dépend presqu’entièrement du bénévolat des membres du Conseil d’administration, et ils sont déjà tous très impliqués.

Le recrutement de bénévoles se fait de personne en personne, et il est crucial car avec de l’aide supplémentaire, le Centre pourrait vraiment progresser. Intéressé par les consultations qu’offre le Réseau CS, Guy pense qu’une planification stratégique pourrait aider le Centre à définir quelles améliorations augmenteraient son rayonnement. En attendant, le Réseau CS applaudit tout ce qui est accompli pour préserver la culture francophone dans un milieu très minoritaire par le Centre communautaire de Chatham-Kent La Girouette, qui se situe au 150, rue King Ouest, Chatham, N7M 1E3 – (519) 436-1092 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visionnez la vidéo

 

Le blogue

ReseauCS Blogue : CAMH lance un nouveau guide à l’intention des clients sur le traitement de la dépendance aux #opioïdes https://t.co/iLFaGTjXBz
16hreplyretweet